Carnet de voyage #USA

on Oct 20, 2014 | 0 comments

On the Road, 20 octobre 2014 |  Lifestyle

Carnet de Voyage #1-2

Si vous me suivez sur instagram vous saurez peut-être que je suis rentrée de mon voyage ! Je profite donc de ce début de semaine pour parler de mon carnet de voyage. 1 mois et pourtant 1 mois bien trop court pour voir où découvrir tout ce que je souhaitais voir.

Las Vegas est bien fidèle à sa réputation : sulfureuse, luxueuse et démesurée. En quelques mots, mon séjour à Las Vegas ne sera pas l’un de mes souvenirs les plus mémorables, je crois que c’est le trop plein de tout qui a laissé le charme s’évaporer.
Trop grand, trop d’hôtels, trop de lumières, trop de monde, trop de faux, trop strass, trop de luxe, trop de cheap et paradoxalement j’ai adoré le kitch de cette ville étonnante, son côté mythique et je reste encore bluffé par le fait que cette énorme machine à sous soit implantée juste là, au beau milieu de nul part. A voir près de Vegas : le barrage Hoover et Le Lac Mead, où l’on en à profité pour faire trempette.

 
 
Carnet de Voyage #1-3

Carnet de Voyage #1-1

Carnet de Voyage #1-4

Carnet de Voyage #1-9

Carnet de Voyage #1-10

Carnet de Voyage #1-7

Carnet de Voyage #1-5

Carnet de Voyage #1-6

Carnet de Voyage #1-29

Carnet de Voyage #1-30

Carnet de Voyage #1-28

Carnet de Voyage #1-27

Carnet de Voyage #1-26

 
 
_________________
 
Carnet de Voyage #1-18

Nous avons ensuite pris la route du Grand Canyon.
Avant notre départ, je pensais que cette partie du voyage risquait de m’ennuyer. Je suis plus City Girl que Country Girl à croire, et c’est pourtant cette partie que j’ai le plus appréciée. J’ai longtemps été fière de pouvoir dire lors de mes voyages que j’étais française. Finalement, c’est vrai tout le monde aime la France… Paris c’est tellement chiiiccc ;), mais après l’Ouest américain, je suis forcée d’avouer que Paris, même si je l’aime de tout mon cœur,… Bah, c’est juste Paris et rien de plus.

 
 
Carnet de Voyage #1-17

Le Grand Canyon ! Quelle expérience et surtout par où commencer ?
Pour que vous compreniez bien notre aventure, le mieux c’est de contextualiser.
D’abord soyons clair, je ne suis pas une grande sportive… Non je recommence, je ne suis pas une sportive, tout court. Et il y a deux ans, je me suis donné comme bonne résolution de faire plus de sport. Ma stratégie : relever un challenge sportif par an. Grand, moyen ou petit peu importe. Dans ma logique, c’était censé me pousser à faire du sport, à m’entrainer. Mon premier défit a été la Parisienne. Bilan des courses : niveau d’entrainement = 0, timing au km = 0 et tout ce qui s’en suit = 0. Par miracle, j’ai parcouru mes 7 km (je sais ce n’est pas énorme, mais pour moi, c’est incroyable), avec une simplicité telle que j’ai épaté tous mes proches. Moi, Gaby, collectionneuse de dispense d’EPS, j’avais relevé mon challenge n°2013. Mon mari avait tellement été bluffé qu’il en avait conclu que la seule raison plausible de cette réussite été la génétique. Les stéréotypes ont bon dos… Et stupidement, j’ai fini par y croire.
Du coup pour mon challenge 2014, j’ai fini par suivre ma moitié dans son idée de randonnée dans le Canyon… Grossière erreur.
Leçon du jour : les noirs ont eux aussi des IN-SO-LA-TIONS, et aucune génétique au monde ne peut vous protéger du Grand Méchant Canyon même avec un entrainement intensif (je sais cela peut paraître totalement logique, mais j’y ai cru).
Je vous passe les détails, mais pour faire court : ma bêtise m’aura couté plus de 25 km, 45 à 48° (en fonction de la réverbération du soleil sur la roche), 1 crise d’hyperthermie, 5 ou 6 hallucinations, 6 litres d’eau et surement 6 litres de transpiration, mais l’avantage dans le Canyon, c’est que l’on sèche plus vite que le transpire, du coup, je suis restée fraiche tout le long (God save the Queen !).
La remontée du Canyon a été le pire moment de ma vie. Une sensation de fatigue indescriptible, mais surtout de découragement total. Concrètement, une fois au fond du Canyon, la seule chose qu’il vous reste à faire c’est de regarder cet amas de roches à remonter et quand l’épuisement et la chaleur commencent à vous faire faire n’importe quoi (comme se trainer par terre et mettre sa tête dans un ruisseau boueux, surement rempli de crotte d’écureuils), la lucidité fini par vous parler : « Si tu restes ici, un hélicoptère américain va venir te rapatrier et tu devras faire un crédit bancaire à vie pour rembourser la facture ». Après 10 longues heures, et être décédée deux ou trois fois (non, je n’exagère pas), le Grand Canyon a recraché ce qu’il restait de moi. Et comme J. et moi, sommes un couple très smart, nous avons eu l’intelligence, avant la randonnée de réserver un camping pour la nuit (AAAaaaaahhhh). Dès le lendemain, nous avons continué notre aventure vers la Death Valley, l’immensité, le désert, l’improbable… Tout ce que j’avais vu dans les vieux films de Clint Eastwood me revenait en tête, miles après miles. Un parfait lot de consolation.

 
 
Carnet de Voyage #1-21

Carnet de Voyage #1-22

Carnet de Voyage #1-24

Carnet de Voyage #1-23

Carnet de Voyage #1-20

Carnet de Voyage #1-12

Carnet de Voyage #1-19

Carnet de Voyage #1-14

Carnet de Voyage #1-15

 
 
 
_______________
 
Dans le desert 64.jpg_effected
 

Après une rapide traversée des Parc Nationaux, nous voici arrivés dans une petite campagne de pécheurs : Bridgeport. Un havre de paix, où nous avons fait la rencontre d’un charmant couple de retraités, les gérants du motel où nous logions pour la nuit. Ce qui est très drôle avec la mondialisation, c’est que même sans avoir mis les pieds dans un pays, le cinéma nous en donne un grand aperçu. À chaque arrêt de notre voyage, nous avions l’impression d’avoir vu les lieux, les rues, et les endroits dans un film ou une série. Bridgeport c’est mon Hukleberry Finn à moi, mais avec l’ADSL et la 2G. Les paysages, la petite église blanche et le restaurant de Fish & Chips appelé Chez Mabel. Tout y était !
Je vous dis à Mercredi pour la suite de notre voyage.
Bisous G.

 
 

Dans le desert 48.jpg_effected

Carnet de Voyage au USA-2

Carnet de Voyage au USA-1

Dans le desert 55.jpg_effected

Santa Monica-5

Web COMMENT button FR
Web LIKE button FR

Web ABOUT GABY button
Web CREDIT button LASHENDAweb-lashenda-popup

 
web-signature-gaby

 
 

Hello San Francisco!

on Sep 28, 2014 | 3 comments

San Francisco, 29 septembre 2014 |  Lookbook

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-roadtrip-usa-ouestamericain-san francisco-street style-lookbook - bloggeuse mode - cheuveux naturel - nappy - black hair - curls - teamnatural.jpg-2

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-roadtrip-usa-ouestamericain-san francisco-street style-lookbook - bloggeuse mode - cheuveux naturel - nappy - black hair - curls - teamnatural.jpg-12

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-roadtrip-usa-ouestamericain-san francisco-street style-lookbook - bloggeuse mode - cheuveux naturel - nappy - black hair - curls - teamnatural.jpg-8

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-roadtrip-usa-ouestamericain-san francisco-street style-lookbook - bloggeuse mode - cheuveux naturel - nappy - black hair - curls - teamnatural.jpg-11

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-roadtrip-usa-ouestamericain-san francisco-street style-lookbook - bloggeuse mode - cheuveux naturel - nappy - black hair - curls - teamnatural.jpg-3

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-roadtrip-usa-ouestamericain-san francisco-street style-lookbook - bloggeuse mode - cheuveux naturel - nappy - black hair - curls - teamnatural.jpg-9

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-roadtrip-usa-ouestamericain-san francisco-street style-lookbook - bloggeuse mode - cheuveux naturel - nappy - black hair - curls - teamnatural.jpg-10

 

Web COMMENT button FR
Web LIKE button FR

Web ABOUT GABY button
Web CREDIT button LASHENDAweb-lashenda-popup

 


web-title-post-caption

Chemise :
Short :
Baskets :

Zara
Mirlande Germain
Nike Blazer

 
web-signature-gaby