Trois Quarts

on Oct 29, 2014 | 0 comments

Paris, 29 octobre 2014 |  Lookbook

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-paris-streetstyle-look-pantalontaillehaute-naturalhair-curls-nappy-cheveuxnaturels_12

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-paris-streetstyle-look-pantalontaillehaute-naturalhair-curls-nappy-cheveuxnaturels_8

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-paris-streetstyle-look-pantalontaillehaute-naturalhair-curls-nappy-cheveuxnaturels_4-copie

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-paris-streetstyle-look-pantalontaillehaute-naturalhair-curls-nappy-cheveuxnaturels_9

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-paris-streetstyle-look-pantalontaillehaute-naturalhair-curls-nappy-cheveuxnaturels_20

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-paris-streetstyle-look-pantalontaillehaute-naturalhair-curls-nappy-cheveuxnaturels_18

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-paris-streetstyle-look-pantalontaillehaute-naturalhair-curls-nappy-cheveuxnaturels_22

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-paris-streetstyle-look-pantalontaillehaute-naturalhair-curls-nappy-cheveuxnaturels_11

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-paris-streetstyle-look-pantalontaillehaute-naturalhair-curls-nappy-cheveuxnaturels_24

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-paris-streetstyle-look-pantalontaillehaute-naturalhair-curls-nappy-cheveuxnaturels

Web COMMENT button FR
Web LIKE button FR

Web ABOUT GABY button
Web CREDIT button LASHENDAweb-lashenda-popup

 


web-title-post-caption

Chemisier :
Pantalon :
Sac :
Baskets :

American Apparel
Mirlande Germain
Chanel
Converse

 
web-signature-gaby

 
 

Carnet de voyage #USA 2

on Oct 22, 2014 | 0 comments

On the Road, 22 octobre 2014 |  Lifestyle


 
Carnet de voyage USA-32

Après la campagne, nous voici dans la ville… Et quelle ville ! Nous avons passé quatre jours à San Francisco. Avant mon départ, tous mes amis m’avaient dit : ” tu vas adorer cette ville, San Francisco est magnifique, c’est la plus belle ville de la côte ouest ! ”

Voici donc mes premières impressions, très mitigées !

Avant tout chose, c’est vrai, San Francisco est une très jolie ville. À ma grande surprise, j’ai adoré le Golden Gate Bridge, c’est bien plus qu’un simple point touristique, c’est à la fois impressionnant (vraiment) et beau, je ne saurais pas vous dire pourquoi, mais ce pont est un condensé de beauté architecturale…

Le style très européanisé des rues, les maisons de couleurs, les petits marchés aux abords de la baie, le Pier 39 (le ponton des Lions de Mer) sont des lieux à voir.

Ensuite, San Francisco est une ville particulière. Les rues de la ville forment littéralement des collines. À plusieurs reprises, nous nous sommes retrouvés allongés dans la voiture, le dossier à l’horizontal, et ça fait peur, croyez-moi. Pour la petite anecdote, un matin où nous avions garé la voiture pendant 15 minutes à peine, nous avons eu l’agréable surprise d’avoir une belle amende de $66 pour “mauvais stationnement”, alors que nous étions bien stationnés ! Plus tard, nous croisons une pervenche et lui demandons pourquoi nous avons été verbalisés. La réponse fut étonnante, mais logique : “à San Francisco, la loi sanctionne tout stationnement où les roues du véhicule ne sont pas en biais, vous avez laissé les roues de votre voiture droites, c’est interdit, si vos freins lâchent dans une rue en pente votre voiture partira en trombe !” Heuuuuu…. Oui mais nous on est des frenchys, on n’était pas au courant ! L’agent nous a donc recommandé de nous rendre à l’adresse indiquée sur le PV pour faire une réclamation. Avant même de nous y rendre, J. lançait déjà les paris avec ma sœur et moi : « mais pourquoi vous voulez aller là-bas et perdre une journée… Aaaahhh parce que vous pensez sérieusement qu’ils vont nous retirer l’amende… Vous surestimez l’administration… Vraiment ! »

À croire que non !

C’est à ce moment de l’histoire qu’il s’est produit ce qu’il ne s’est surement jamais produit en France (c’est mon seul point de comparaison désolé). Nous nous sommes rendus au bureau de contestation de la ville, une sorte de service après-vente où les chauffeurs en infraction ont l’occasion de plaider leur cas et de défendre leur situation devant la loi ou plutôt devant un juge de proximité. En moins de 40 minutes, nous avons été accueillis par une très agréable secrétaire, puis comparus devant un juge, qui parlait français de surcroit, et qui a annulé notre amende. Motif : nous ne connaissions pas la loi en vigueur. Bon, je ne vous cache pas que le coup marche une fois, mais pas deux. Cela peut vous paraître anodin comme situation, mais je connais certaines personnes qui allouent un budget de 500 € par mois juste pour payer des PV (et non ce n’est pas une blague), alors lorsque l’on vit à Paris ou en région parisienne, que l’on met 30 minutes, tous les soirs, pour garer sa voiture, pour la voir disparaitre de son emplacement le lendemain et la voir réapparaître comme par magie à la fourrière quelques heures plus tard, ce type de service ultra efficace et pourtant assuré par des fonctionnaires, ça inspire le respect.

Mise à part cela, je ne saurais pas vous en dire plus sur San Francisco. Malgré le fait que je sois partie pour visiter la ville j’ai passé une grande partie de mon temps à faire ce que j’aurais pu faire chez moi, c’est à dire regarder des vidéos sur Youtube…

Je m’explique. Tout le monde trouve San Francisco magnifique, éclectique, artistique…

Les avis sur les blogs et les sites en ligne en font l’éloge. Mais ce qui me surprends (aujourd’hui encore) c’est que soit les gens sont aveugles, soit ils ont un seuil de tolérance à la misère bien plus élevé que le mien. Car c’est ce que l’on trouve à San Francisco : la misère humaine. J’ai déjà été confrontée à la pauvreté et à la misère humaine et sociale, mais l’ambiance des rues de San Francisco est tout autre et pour cause. En moins de 10 minutes dans les rues, j’ai rencontré un nombre incalculable de junkies. La drogue s’affiche en pleine rue et « le manque » a prit le pas sur la retenue et les complexes. J’ai encore en tête une scène où au détour d’une rue, un homme assis sur un trottoir était en train de se piquer le mollet avec une seringue, devant un immeuble où les appartements étaient loués près de $ 2000 les 35 m2. C’est aussi cela San Francisco, une ville colline ou dans sa cuvette s’est amassée toute une population d’âmes sans vie qui n’ont jamais réussi à remonter la pente, une ville où ici et là on se surprend à ne pas être surpris de croiser des zombies sous crack, au regard vide et absent. San Francisco, c’est une sorte de remake de New Jack City, en plus riche et en plus beau. J’ai voulu comprendre comment une ville aussi prospère, berceaux de la Sillicon Valley, aux loyers exorbitants, peut abriter autant de drogués devenus sans abris. Au travers mes recherches sur le web, j’ai dérivé sur une multitude de documentaires expliquant la guerre de la drogue aux USA. C’est assez déroutant quand on ne connait pas ce milieu relativement sombre. Je sais que mon récit n’est pas très jovial, mais je vous avais prévenu, mon impression est très mitigée. Et le fait de devoir écourter mon voyage pour retourner travailler ne m’a surement pas aider à en apprendre plus sur cette ville. Effectivement, les quatre jours passés à San Francisco se déroulaient pendant la Fashion Week de New-York à laquelle j’ai eu la chance d’assister le temps d’une journée. Un vrai changement de décor comme vous pouvez l’imaginer. 12 heures intensives où j’ai travaillé et retrouvé des amies, notamment la créatrice de la marque On This Rock, Janet Talbert que j’admire particulièrement. Ma journée s’est ensuite clôturée sur le Roof Top du Empire Hotel, où j’ai fait la connaissance d’autres blogeuses mode. Une première pour moi. Puis retour à San Francisco par le vol de nuit, morte de fatigue comme vous pouvez l’imaginer. Mais je ne me plains pas, loin de là.

La suite et fin de notre séjour s’est déroulée à Los Angeles où nous en avons profité pour nous reposer et nous détendre. Le seul bémol de ce voyage : le décalage horaire !!! Deux semaines pour retrouver le sommeil, mais maintenant je suis fraiche et requinquée pour reprendre le cours de mon blog. Je vous embrasse et vous souhaite une très bonne fin de semaine.

 
Carnet de voyage USA-30

Carnet de voyage USA-31

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-sanfrancisco_71.jpg_effected

Carnet de voyage USA-33

Capture d'écran 2014-10-22 22.36.36.png_effected

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-sanfrancisco_6.jpg_effected

Capture d'écran 2014-10-22 22.37.17.png_effected

Capture d'écran 2014-10-22 22.38.03.png_effected

Capture d'écran 2014-10-22 22.37.54.png_effected

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-sanfrancisco_7.jpg_effected

Capture d'écran 2014-10-22 22.37.45.png_effected

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-sanfrancisco_8.jpg_effected

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-sanfrancisco_11.jpg_effected

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-sanfrancisco_9.jpg_effected

femininebliss-fashionblog-blogdemode-style-@femininebliss-www.femininebliss.com-sanfrancisco_12.jpg_effected

2014-08-25 19.29.23.jpg_effected

Capture d'écran 2014-10-22 22.37.06.png_effected

Capture d'écran 2014-10-22 22.36.56.png_effected

Capture d'écran 2014-10-22 22.36.46.png_effected

2014-08-25 18.24.49.jpg_effected

Carnet de Voyage #1-8

2014-08-25 18.46.02.jpg_effected

Carnet de voyage USA-34

2014-08-27 15.50.56-1.jpg_effected

Carnet de voyage USA-35

2014-08-26 05.47.08.jpg_effected

Web COMMENT button FR
Web LIKE button FR

Web ABOUT GABY button
Web CREDIT button LASHENDAweb-lashenda-popup

web-signature-gaby